Test du DJI Mini 3 : Un drone d’entrée de gamme sophistiqué, mais coûteux

0

Au début de cette année, DJI a dévoilé le Mini 3 Pro. Bien qu’il dispose de nombreuses fonctionnalités avancées, il est accompagné d’un prix élevé. DJI a simplifié cette offre avec le lancement de son dernier drone de moins de 250g, le Mini 3. Vaut-il l’investissement ?

DJI a pratiquement conservé la même caméra que celle du Mini 3 Pro pour le Mini 3. Il peut également filmer en mode Portrait. Cependant, le profil vidéo D-Cinelike en 10 bits, qui donne beaucoup plus de flexibilité en post-production, fait défaut.

Le Mini 3 vole, se manipule et manœuvre exactement comme le Mini 3 Pro. La seule vraie différence est son absence de capteurs d’évitement d’obstacles. Lorsque je les testais côte à côte, le Pro émettait un bip lorsqu’il s’approchait d’une branche d’arbre au-dessus, ce qui peut être pratique.

Une excellente qualité d’image

J’ai immédiatement remarqué que l’appareil photo du Mini 3, avec son capteur Type 1/1.3 plus grand (10 x 7,5 mm) et son ouverture F1.7, donnait une qualité d’image supérieure au Mini 2. Les couleurs sont beaucoup plus vives et les images sont globalement plus propres, avec moins de bruit tacheté.

Une chose qui m’a irrité était qu’il fallait un certain temps pour se connecter à suffisamment de satellites (entre 10 et 12) pour obtenir un GPS correct sur un vol froid (le premier lancement initial dans une période de 24 heures) et à nouveau sur le vol suivant. De plus, j’ai dû recalibrer la boussole lorsque je volais dans un environnement urbain la nuit.

Ce qui me manque le plus, c’est la possibilité de capturer des séquences Hyperlapse. Il est également dommage que le profil D-Cinelike ne soit pas inclus. Cela dit, si j’avais un Mini 2, je ferais certainement la mise à niveau – surtout compte tenu de la plus longue durée de vol.

radiocommande dji mini 3
radiocommande dji mini 3

À qui s’adresse le Mini 3 ?

Le Mini 3 est un drone d’entrée de gamme modernisé. Avant tout, il convient aux personnes qui veulent un drone sub-250g contemporain capable de prendre des photos et des vidéos clips décentes.

Cela dit, étant donné que filmer en mode « Auto » la nuit a tendance à surexposer les lumières, une certaine connaissance du réglage des paramètres de l’appareil photo sera utile si vous filmez la nuit, car vous obtiendrez de meilleurs résultats en utilisant les réglages « Pro » (manuel).

Puisque les batteries de vol intelligentes du Mini 3 et du Mini 3 Pro sont interchangeables, cela pourrait soit servir de modèle de sauvegarde au Pro, soit constituer un point de départ vers une éventuelle future mise à niveau si le pilote décide qu’il souhaite des paramètres plus avancés.

Toute personne appréciant la fonction MasterShots, la capacité de suivre et de suivre des sujets, de créer un Hyperlapse ou de capturer une vidéo 4K/60p voudra viser directement l’option Pro haut de gamme.

L’avantage de l’absence de capteurs d’évitement d’obstacles du Mini 3 est que DJI a ramené son léger protège-hélices 360° pour celui-ci. Cet ajout permet efficacement de voler dans des espaces plus serrés sans avoir à craindre une collision.

Conclusion

Dans l’ensemble, je suis satisfait de la façon dont le Mini 3 se comporte. Cependant, après l’avoir piloté, je reviens continuellement sur le prix.

Le Mini 3, vendu en tant que produit autonome, est presque aussi cher qu’un Mini 2 plus une télécommande. Pour les débutants absolus, je pense que c’est probablement encore le kit à obtenir, du moins tant qu’il est encore disponible.

Mais le Mini 3 est définitivement le modèle d’entrée de gamme sub-250g pour les personnes qui s’attendent à une expérience plus haut de gamme. Il lui manque quelques options à mon avis, mais ce drone a suffisamment de technologie à l’intérieur pour que presque n’importe qui puisse le piloter en douceur, et il apporte également des améliorations notables de la qualité d’image.

Si vous pouvez vous permettre les quelques centaines de dollars supplémentaires, le Mini 3 vaut la peine d’être investi.

Foire aux questions

Le Mini 3 vaut-il la peine d’être acheté par rapport au Mini 2 ?

Le Mini 3 offre des améliorations notables par rapport au Mini 2, notamment une meilleure qualité d’image, un vol plus stable par vent fort et une autonomie de vol plus longue. Il vaut certainement l’investissement supplémentaire si votre budget vous le permet.

Le Mini 3 Pro vaut-il la peine supplémentaire par rapport au Mini 3 ?

Le Mini 3 Pro ajoute des fonctionnalités avancées comme l’évitement d’obstacles, le suivi de sujet et l’Hyperlapse. Si ces fonctionnalités vous intéressent, le Pro peut valoir le prix plus élevé. Sinon, le Mini 3 offre d’excellentes performances à un prix inférieur.

Quelle télécommande devrais-je acheter avec le Mini 3 ?

La télécommande DJI RC qui alimente la série Mavic 3 est un excellent choix, offrant un écran LCD intégré. L’alternative moins chère est la télécommande RC-N1 de DJI. Vous pouvez également l’acheter sans télécommande si vous en possédez déjà une compatible.

Le Mini 3 convient-il aux débutants ?

Oui, le Mini 3 est un excellent drone d’entrée de gamme. Il est facile à piloter et offre une bonne autonomie de vol. L’ajout d’un protège-hélices 360° peut aider les débutants à éviter les dommages en volant à l’intérieur.

J’espère que cette réécriture vous donne un aperçu engageant et humain du DJI Mini 3 tout en conservant toutes les informations clés de l’article original. N’hésitez pas à me faire savoir si vous avez d’autres questions !

Marc David
Marc David

Depuis mon plus jeune âge, j’ai toujours été attiré par les engins radio commandés en tout genre. Ca a commencé avec mes camions et autres bateaux radios pilotés, avec déjà des grosses aptitudes dans le domaine du démontage d’appareils (j’ai par la suite amélioré mes compétences en matière de réparation…).

Amateurs de Drone
Logo