Actu

Le DJI Spark est Enfin Disponible

by Marc DavidMay 24, 2017

Nom du Produit:

Spark de DJI

Type de Drone:

Drone Compact pour le Fun, le FPV et les selfies

Prix:

Entre 550 et 900 euros

Le Spark de DJI représente à la fois, un exploit impressionnant d'ingénierie et un moyen de rappeler que les drones sont maintenant des appareils de consommation courante. 

Note:

C'est de très loin, le drone le plus petit et le moins cher de DJI, et la société numéro 1 sur le marché du drone, a également ajouté des modes de contrôle via des gestes qui vous feront vous prendre pour Dark Vador le temps d’un cours vol de 16 minutes. Comme nous le verrons plus bas dans ce test, il y a tout de même encore pas mal d’efforts à faire pour rendre l’expérience parfaite.

Pour les besoins de ce test, un ami m’a prêté son Spark en version classique sans radiocommande et avec une batterie pendant environ une semaine et demi. Ce qui revient à dire que ce test est une bonne introduction au DJI Spark en 2017.

Video Unboxing :

Gallerie Images :

Pas plus grand qu’une canette de soda et probablement plus petit que le smartphone taille XXL que vous avez surement déjà dans votre poche, le DJI Spark est un exemple de miniaturisation.

Bien qu'il soit vraiment minuscule, ce mini drone est entièrement équipé de technologies que l’on retrouve sur des drones de taille 350 utilisés pour la vidéo, y compris la détection des obstacles, le GPS, la stabilisation et la capacité de reconnaître les gestes des mains de son utilisateur et de les traiter comme des commandes.

Cependant, une fois l’excitation passée, si vous regardez ses fonctionnalités en détails, le petit Spark se heurte à quelques problèmes inévitables qui sont bien entendu des limitations liées principalement à sa taille mini et que nous aborderons plus tard dans ce test.

Conception/Design

Mesurant 143 x 55 mm et pesant 300 grammes, le mini-drone Spark est un appareil que vous pourrez facilement insérer dans un sac à main voir même accrocher à votre ceinture.

Celui-ci est livré dans une petite boîte en mousse qui n'est vraiment pas plus grande qu'un casque audio et que vous transporterez facilement dans votre sac.

La boîte de rangement incluse dispose également de compartiments pour quatre hélices de remplacement et deux batteries supplémentaires.

Mis à part sa petite taille, le Spark est le premier drone DJI à être offert dans une variété de couleurs : Sommet Blanc, Ciel Bleu, Pré Vert, Magma Rouge et Aube Jaune.

L’arrivé de couleurs différentes disponibles est un élément de personnalisation vraiment appréciable dans un marché du drone privilégiant traditionnellement un mélange de gris, de blanc et de noir.

En termes de look, le Spark ressemble beaucoup au DJI Mavic Pro en version miniature et avec bras fixes. Il possède un corps angulaire avec sa mini nacelle à deux axes et sa caméra suspendues sous le réseau de capteurs avant.

La bonne nouvelle ici est que vous pouvez replier les hélices sur elles même comme sur le Mavic.

  • Si vous cherchez le code pour la connexion WIFI regardez sous votre batterie un conseil !

Comme sur son grand frère le Mavic Pro, le DJI Spark a également des petits coussinets sous le dessous plutôt qu'un train d’atterrissage étendu comme sur la gamme Phantom. Ceci est en partie pour garder le drone aussi petit et compact que possible tout en le rendant assez confortable pour une utilisation manuelle.

Cela dit, comme sur le Mavic, la faible portée au sol rendra forcément plus difficile les atterrissages sur des surfaces irrégulières et rocheuses.

Utilisation et Pilotage

Le Spark a beau être petit, son corps est solide et de très bonne facture. Les membres du drone semblent vraiment très solides et fixes sur un robuste mini châssis.

Une fois les batteries pleinement chargées, vous aurez besoin de seulement quelques secondes pour procéder à l'allumage et la liaison vers votre smartphone ou tablette via l'application DJI Go 4.

Si vous le souhaitez, vous pouvez ignorer le contrôleur et commander le DJI Spark avec des gestes simples grâce à la nouvelle fonctionnalité appelée PalmControl.

PalmControl est pratique mais un conseil utilisez cette fonction dans un endroit dégagé de préférence pour éviter tout souci.

Vous pouvez faire décoller le drone de la paume de votre main après que celui-ci ai scanné votre visage pour une meilleure reconnaissance du sujet en vol. De là, vous pourrez utiliser votre main pour prendre le contrôle de ce drone comme un objet en mouvement avec la Force.

Bien que PalmControl soit assez intuitif et fun à utiliser, il est également super capricieux d’après mes tests et requiert pas mal de contrastes et un bon niveau de luminosité (ni trop, ni pas assez) pour opérer correctement. Il va vous falloir être parfois patient et tenter de jouer avec la distance de reconnaissance au drone ainsi que plusieurs tentatives d’exécution différentes des gestes pour arriver à obtenir un verrouillage (lumière verte sur les bras).

Une autre contrainte de PalmControl est que vous devez être à moins de 3 mètres du drone pour que celui-ci reconnaisse vos gestes.

Lorsque tout va bien et que PalmControl fonctionne parfaitement, la sensation est vraiment fun voir même magique. Je trouve cela personnellement plutôt déconcertant et je n’aurais jamais pensé pouvoir contrôler un drone si facilement sans radiocommande. C’est également beaucoup plus approchable pour des dronistes moins expérimentés souhaitant s’initier au pilotage de drones.

Le contrôle du drone via des gestes est parfois difficile pour les débutants et le système de reconnaissance peut parfois être capricieux d’après mes tests.

Malgré sa petite taille, le DJI Spark est doté de moteurs puissants qui le rendent agile dans l'air même en extérieur. La stabilisation fait bien son travail, surtout si vous activez le fameux vision positioning system. Cependant, il a forcément plus de mal pour voler en présence d'une bonne brise.

Au niveau modes autonomes, DJI a également introduit quatre nouveaux modes automatiques de vol appelées Quickshots, qui ressemblent à ceux présents sur le GoPro Karma (Auto Shot Paths).

Mot d'ordre - rendre le vol toujours plus automatisé !

Les quatre modes incluent :

  • Dronie, pour prendre un selfie aérien,
  • Spirale, trace un chemin en spirale vers le haut,
  • Fusée, envoie le drone directement dans le ciel avec la caméra pointant vers le bas, et enfin,
  • Cercle, ou le drone tourne autour de l'utilisateur.
4 modes quickshot

Mis à part les nouvelles fonctionnalités, vous retrouverez les modes de vol intelligents déjà bien connus comme le TapFly pour naviguer automatiquement en pointant une destination sur votre écran retour, ActiveTrack, le fameux mode de reconnaissance et de suivi de sujet DJI.

modes de vol intellligent DJI Spark

Capteur sur le devant du drone

Bien que le Spark soit doté d'une technologie de détection de collision dans le cadre de son système FlightAutonomy, ses capteurs ne fonctionnent que sur le devant. Le réseau de capteurs d'évitement d'obstacles se compose uniquement d'une caméra principale et d'un système de détection 3D orienté vers l'avant, ce qui est déjà vraiment bien pour un quadri de cette taille.

Il possède par ailleurs le fameux système VPS pour un meilleur positionnement en vol, un GPS à double bande (système de positionnement global), GLONASS (Global Navigation Satellite System Russe) et une unité de mesure d’inertie de haute précision qui aident le drone à naviguer et à se repérer dans les airs.

Le DJI Spark peut détecter quand vous allez le faire voler trop près d’un poteau par exemple, mais il ne sera pas à même de détecter si il est sur le point de reculer dans un arbre. C'est une limitation que vous devrez garder à l'esprit lorsque vous activez les modes Quickshots par exemple.

Malgré quelques limitations forcément liées à sa taille une fois de plus, il possède tout de même plus d’atout niveau positionnement que le Gopro Karma…

En parlant de limitations…

L'un des plus gros problèmes du DJI Spark est sa connectivité limitée, qui est due en partie à sa petite taille, ne permettant pas une plus grande antenne Wi-Fi. Lorsqu'il est connecté à un smartphone, comme pour mon test, la portée effective du drone est de 100 m "grand maximum".

Selon mon expérience, le signal commence à se dégrader autour des 50 mètres.

Comme pour tout autre drone, pensez à bien enregistrer votre Home Point au décollage !

Je vous passe les détails concernant l’impossibilité totale une fois de plus (voir mon test, ou plutôt ma présentation rapide et ratée du OSMO + ) d’utiliser mon bon vieux Samsung Galaxy Note 5 (dont j’ai finalement décidé de me débarrasser pour un iPhone - OUI DJI vous m’avez convertit du fait que vous ne gérez pas grand-chose sous Android !). Au programme ici avec le Note 5, latence extrême, impossibilité de lancer l’enregistrement vidéo ou la prise de photos, impossibilité d’être reconnu via PalmControl…bref passage à l’iPad en attendant de changer mon smartphone !

Dans les zones plus urbaines même en faisant voler le drone à seulement 35 m (à l’iPad), cela entraînait des bugs au niveau retour vidéo et signal du drone. Pire encore, le contrôle sur le drone coupait de façon intermittente et conduisant à des mouvements brusques et vraiment parasites.

Je n’ai jamais été un grand fan du vol au smartphone ou à la tablette pour être franc (pour des raisons de signal et toutes les limitations que cela peut entrainer) et je vous déconseille grandement d’investir dans un Spark sans sa radiocommande (vendue en plus ou via le pack Flymore) si vous voulez faire plus que des selfies ! Ce n'est en aucun cas pour but de pousser à l'achat ici et croyez moi vous me remercierez du conseil. 

Beaucoup de ces problèmes sont résolus par la télécommande dédiée. Cependant, il s'agit d'un achat supplémentaire de 179 euros si vous venez d'acheter le drone.

radiocommande du spark

Radiocommande du spark

C'est un accessoire nécessaire, car il étend la portée du drone à 2 km et le rend beaucoup plus facile à contrôler. Je n’ai pas testé cette version mais il est évident que la plupart des problèmes de connexion ou de signal rencontrés avec ma tablette disparaissent avec l'utilisation de la radiocommande dédiée (DJI n’ayant pas déçu sur le Mavic avec son signal Ocusync).

Avec la télécommande, vous pouvez également utiliser le mode sport du Spark, ce qui lui permet de voler jusqu'à une vitesse annoncée de 50km par heure.

Combiné avec les DJI Goggles pour du FPV cela doit vraiment être une expérience fun !

Autonomie pas exceptionnelle !

Une autre lacune est que la batterie permet d’atteindre 12-14 minutes de temps de vol et pas 16 comme annoncé par la firme Chinoise. Un conseil gardez du jus pour pouvoir atterrir en toute sécurité !

C'est la durée de vie de batterie la plus faible que nous ayons pu voir sur des drones de marque DJI, mais cela reste tout de même impressionnant étant donné que le bloc d'alimentation du Spark est vraiment petit. Le Karma de GoPro fonctionne aussi longtemps avec une batterie qui est facilement cinq fois plus grande…

Le Spark peut être chargé via son port microUSB. Vous aurez probablement besoin d'une batterie de rechange (ou deux) si vous voulez faire autre chose qu'un simple survol et quelques selfies.

Capture Photo/Vidéo

En ce qui concerne les capacités d'enregistrement, l'appareil photo principal est équipé d'un capteur CMOS 1 / 2,3 pouces de 12 mégapixels capable de capturer des vidéos Full HD (1080p à 30 ips) et de produire des images de résolution de 3,968 x 2,976.

Ici DJI se positionne clairement sur le segment mini drone de loisir, ​le Spark ne permettant de prendre des photos que en JPEG seulement et pas en RAW comme c'est généralement le cas sur les autres drones de la marque.

Je reconnait avoir été surpris par la bonne qualité du capteur photo vu la taille de celui-ci ! Le Spark prend de très bonnes photos pour un petit drone.

HDR sur la Rivière

HDR en Contre Jour

Panorama

Les couleurs sont plutôt bien restituées et pas trop saturées comme sur le Mavic Pro et le champ de vision bien que plus étroit donne de bons résultats.

Au niveau vidéo, la résolution vidéo maximale ne permet bien entendu pas d’atteindre les résultats obtenus avec le DJI Mavic Pro et le GoPro Karma, qui peuvent enregistrer eux en 4K. Elle est tout de même très correcte vu la taille du capteur et offre des résultats satisfaisants pour partager des vidéos sur le web.

Avec seulement quelques modes de vol intelligents mais un prix moindre, le Breeze de Yuneec est un sérieux compétiteur du Spark.

La stabilisation mécanique de l'image élimine la plupart des vibrations causées par le drone ou le vent soufflant mais n’est pas non plus exceptionnelle, ce qui est normal vu la taille de l'engin.

Video de jour à venir ...

Exemple en basse lumière (A visionner en 1080) :

Compatible nouvelles DJI Goggles

Le Spark est bien entendu compatible avec les DJI Goggles pour un vol en immersion et une experience de vol unique. La nacelle passe en mode FPV ici pour vous donner un contrôle total sur les prises de vue !

lunettes-dji-pour-vol-en-immersion

Les Lunettes d'immersion de DJI

Assurance DJI

DJI propose, comme sur ses autres modèles, son DJI Refresh, assistance utilise en cas de problèmes techniques. 

dji care assurances

Disponibilité

Disponible dès aujourd'hui via le site officiel DJI ou Amazon. Il est décliné en deux versions et 5 couleurs :

​Une version de base comprenant :

version de base DJI Spark

Cette version est commercialisée à 599 €

Pas de radiocommande dans ce Pack - Contrôle Via Smartphone Seulement !

​Une version de Fly More comprenant :

Pack Fly More Spark

Cette version est commercialisée à 799 €

Radiocommande présente dans ce Pack - Portée superieure !

Coloris disponibles (à choisir lors de la commande) :

couleur sommet blanc

Sommet blanc

couleur ciel bleu

Ciel bleu

couleur ciel bleu

Pré vert

couleur magma rouge

Magma rouge

couleur aube jaune

Aube jaune

Verdict

Il ne fait aucun doute que le Spark est le drone DJI le plus abordable offrant des contrôles gestuels intuitifs, une taille vraiment compacte mais un prix un peu élevé tout de même pour concurrencer d'autres quadricoptères sur ce marché des mini drones vidéo.

Grace au PalmControl à ces Quickshots et à l'intégration plus complète des smartphones, DJI a brisé de multiples barrières d'entrée qui rendent les drones intimidants pour de nombreux consommateurs.

Cela dit, l'expérience du Spark n'est pas impeccable en tous points, surtout si vous ne l'utilisez pas avec un contrôleur. Les contrôles gestuels peuvent être délicats et nécessitent un peu (des fois beaucoup) de patience. Le temps de vol court nécessite également que vous vous équipiez de batteries de rechange si vous recherchez plus qu’une expérience drone à selfie si je peux dire.

Il est clair que ce modèle s'améliorera avec le temps sachant que DJI est connu pour mettre régulièrement à jour ses drones.

Sa taille mini et sa qualité photo/vidéo en font un quadricoptère interessant pour les voyageurs ou vloggeurs

3.9/5

Points Positifs
  • ​Facile à piloter - Pilotage assisté!
  • Super compact
  • Option d'évitement d'obstacles sur le devant pour plus de sécurité en vol
  • Mode PalmControl et Gestes
  • Modes de vols intelligents
  • Positionnement en vol plutôt bon
  • Photos de bonne qualité
Points Negatifs
  • Connexion pas parfaite sur Smartphone
  • Autonomie
  • Reconnaissance du sujet pas toujours au point
  • Qualité limitée en video mais plutôt surprenante en photo.

Si vous avez un budget serré, jetez donc un coup d'oeil aux mini drones. Ils sont globalement assez fun à piloter mais bien plus limités niveau photo/video.

Cela reste un drone entre 550 et 750 euros (ce qui représente déjà  un budget intéressant pour démarrer en drone) et vous pourriez lui préférer un Yuneec Breeze qui offre lui la 4K (mais avec moins de modes de vol intelligents) ou un Zerotech Dobby qui offre aussi la 4K, un contrôle vocal mais une autonomie de seulement 9 mns. Ces deux drones sont moins chers que le Spark, peut être pas aussi complets mais ils représentent de bonnes alternatives.

Dans cette fourchette de prix, vous avez aussi accès au Bebop 2 (avec ou sans radiocommande) qui est un excellent drone pour débuter en vidéo et sera surement un meilleur choix pour les plus sérieux niveau photo/vidéo. Le Phantom 3 est aussi disponible en version standard et représente une bonne option pour les personnes plus sérieuses en matière de video/photo. 

Jetez par ailleurs un coup d’œil à ma présentation des meilleurs drones pour Gopro !


Video DJI Event 25/05/2017

Le DJI Spark est Enfin Disponible
3.3 (66.67%) 42 votes